Vous travaillez en France ? L’État finance vos formations d’anglais avec le CPF !

PROFITER DE l’offre

Vous travaillez en France ? L’État finance vos formations d’anglais avec le CPF !

PROFITER DE l’offre
Accueil/Nos conseils/Apprendre l’Anglais à 30 ans : Nos Conseils

Apprendre l’Anglais à 30 ans : Nos Conseils

Vous, enfant des années 80 ou 90, n’avez peut être pas retenu suffisamment de notions au collège et/ou au lycée pour savoir communiquer sans difficulté en anglais.

Il n’y a fort heureusement aucune fatalité en la matière, diverses options étant offertes aux personnes désireuses d’étudier à nouveau cette langue au cours de leur vie.

De nos jours, à la faveur d’un financement institutionnel et d’un enseignement toujours plus personnalisé, il est très facile de suivre des cours enrichissants sans bouleverser son quotidien.

Apprendre l’anglais à 30 ans peut même incarner une activité épanouissante, et ce quel que soit son profil.

Les raisons de travailler son anglais à 30 ans :

Vous vous remémorez sans nul doute d’un membre de votre famille, d’un ami ou d’un collègue de travail qui, assez récemment ou il y a quelques années, vous a surpris par sa capacité à converser en anglais ou dans une autre langue étrangère.

Si cette personne n’a pas baigné dans un environnement dans lequel on échangeait quotidiennement dans cette langue, elle a nécessairement bénéficié d’un enseignement de qualité pour acquérir les compétences qui sont les siennes.

Il vous appartient de suivre le même chemin, par exemple motivé par l’opportunité d’explorer les grandes capitales anglophones telles que Ottawa, New York, Pretoria, New Delhi, Londres, Wellington…

Vous avez pour projet d’avoir des enfants dans un avenir plus ou moins proche ? Le temps libre dont vous disposez actuellement va s’amoindrir comme peau de chagrin et vous auriez tout intérêt à optimiser ces moments ou vous n’êtes pas occupé par vos activités professionnelles.

Une énième raison, celle de développer vos compétences linguistiques pour valoriser votre CV et jouir d’un avantage concurrentiel.

Outre le fait de pouvoir endosser de nouvelles responsabilités, l’acquisition du bilinguisme s’accompagne très généralement de revenus plus conséquents.

Selon le Céreq “un cadre qui maîtrise une ou plusieurs langues étrangères est rémunéré à raison de 447 euros de plus par mois.”

Des cours d’anglais pour les trentenaires de tous niveaux

Si vous redoutez de devoir embrasser un apprentissage scolaire, détrompez-vous il s’agit bien d’un parcours personnalisé qui est proposé à chaque élève (ou stagiaire).

Ainsi, quel que soit votre niveau, vos objectifs et le temps hebdomadaire que vous accordez à la formation, vous accomplissez de réels progrès et surtout vous gardez l’envie d’étudier, leçon après leçon.

Avec ces ateliers thématiques, Clic Campus aide ses abonnés à combler les lacunes que leurs enseignants ont identifiées. Du côté de Gymglish, on met l’accent sur le microlearning pour favoriser un travail régulier des apprenants.

Les règles qui définissent la manière d’écrire et de parler en anglais, vous allez les aborder de manière ludique. Ce sont entre autres les modules portant sur la voix passive / voix active et ceux consacrés à l’emploi des modaux.

La conjugaison aux temps du présent, passé et futur, vous y serez également confronté au gré des ateliers, tout comme vous aurez l’opportunité de parfaire votre prononciation durant vos échanges vocaux et / ou vidéos avec vos professeurs.

La force de l’apprentissage digital, l’atout des ressources actualisées

Pour contenter un maximum d’utilisateurs, les éditeurs de formation enrichissent perpétuellement leur plateforme respective de contenus.

Ainsi, vous n’êtes pas contraint de vous adonner aux mêmes exercices, de plus vous avez l’occasion de travailler vos lacunes de façons diverses et variées.

Si vous désirez apprendre davantage de mots liés à une thématique en particulier, vous y parviendrez sans difficulté avec à la fois des fiches de vocabulaire, des cours traditionnels agrémentés d’exemples ainsi que des articles de presse.

Les formateurs en langue anglaise partagent régulièrement des actualités, aussi les apprenants peuvent à l’heure où nous rédigeons ces lignes s’intéresser aux Jeux Olympiques d’Hiver 2022, aux enjeux de la COP26 ou encore aux traditions de Noel propres aux différents pays.

À titre d’exemple, Mosalingua donne la possibilité à ses abonnés de “pratiquer avec de nombreuses ressources” telles que des livres audio, des textes conventionnels illustrés, des vidéos etc.”

Les trentenaires sont équipés pour nombre d’entre eux de plusieurs appareils connectés. Cela tombe bien, les plateformes d’apprentissage sont opérationnelles sur tous les supports.

À la pause déjeuner, vous pouvez réviser une notion que vous avez du mal à assimiler sur votre smartphone. Le soir, profitez d’un cours individuel en vidéo sur votre ordinateur pour perfectionner votre prononciation.

Le lendemain, muni de votre tablette, n’hésitez pas à adresser un message à votre enseignant afin d’éclaircir un point de grammaire qui vous interroge.

Pourquoi encore autant de monde renonce à étudier une langue étrangère ?

Connaître les facteurs de renoncement à l’apprentissage d’une langue étrangère, c’est prendre conscience que nous avons peu ou prou les mêmes comportements et qu’il suffit souvent de désacraliser le processus de formation pour surmonter les blocages et décider se lancer.

Chez ces publics réticents, on distingue tout d’abord la crainte de suivre un chemin tout tracé et scolaire.

Tout est mis en œuvre par les organismes compétences pour personnaliser l’apprentissage et à contrario ne jamais dispenser un enseignement trop académique.

Un autre facteur de blocage rapporté par les potentiels stagiaires, il s’agit du manque de temps.

C’est qu’ils ignorent pour la plupart que les méthodes mises au point ces dernières années permettent de suivre un enseignement fiable sans nécessiter pour autant des dizaines heures de travail hebdomadaires (Clic Campus évoque un apprentissage “4 fois plus rapide”).

Parvenir à parler couramment anglais vous semble un objectif trop ambitieux ?

Sortez-vous cette idée de la tête, tant d’autres hommes et femmes âgés de 30 ans ou davantage ont réussi déjà avec brio dans leur entreprise d’apprentissage, comme en attestent les taux de réussite très honorables aux certifications dont se targuent les grands établissements.

Découvrez les Formations d’anglais de Clic-Campus.fr🇬🇧🇺🇸

Une méthode unique et sur-mesure financée à l’aide du CPF

Apprenez 4 fois plus vite* avec :

  • Des cours particuliers avec des professeurs natifs et diplômés.

  • Couplés à une plateforme d’apprentissage moderne, personnalisée selon votre niveau, métier et centres d’intérêts.

En savoir plus

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire :

Bénéficiez de cours d’anglais financés grâce au CPF (Compte Personnel de Formation).
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2 pour valoriser votre CV.

cours banniere site anglais2

Vérifiez votre éligibilité avec un conseiller pour faire financer votre formation en remplissant ce formulaire :


Bénéficiez de cours d’anglais financés grâce au CPF (Compte Personnel de Formation).
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2.

cours banniere site anglais2

Vérifiez votre éligibilité avec un conseiller pour faire financer votre formation en remplissant ce formulaire :