Vous travaillez en France ? Découvrez le montant de vos droits à la formation !

PROFITER DE l’offre

Vous travaillez en France ? Découvrez le montant de vos droits à la formation !

PROFITER DE l’offre
Accueil/Nos conseils/Trouver du travail ou un job en Australie

Trouver du travail ou un job en Australie

Les expatriés déjà bien installés dans le Pays des Antipodes ont pour certains connu de grandes difficultés à décrocher en emploi en arrivant sur ces terres. Aussi, si vous aspirez à les rejoindre, on vous suggère de fournir beaucoup d’efforts dés les premiers jours (et idéalement avant d’avoir quitté la France) quand vous vous serez mis en tête de trouver du travail ou un job en Australie.

Quant aux Visas, si nous les évoquons brièvement en fin d’article, nous en parlons bien plus en détail dans un sujet dédié sur le site ParlezVousAnglais.

Les solutions pour trouver du travail

Les Jobboards

A l’instar de ceux que nous avons en France (Keljob, Monster, Cadremploi…), il existe de nombreux jobboards permettant de mettre en relation les recruteurs et les candidats à l’embauche.

Nous songeons tout d’abord au méta moteur jobsearch.com.au qui s’avère très ergonomique.

Il y a la déclinaison australienne de Indee, accessible à cette adresse sur laquelle vous pouvez aussi trouver de nombreuses offres d’emploi dans des secteurs d’activité divers et variés.

Sur seek.com, on distingue également beaucoup d’annonces, susceptible d’être filtrées dés la page d’accueil par leur secteur d’activité. Vous désirez trouver l’équivalent d’un emploi intérimaire ou d’un CDD (“Casual” et “Fixed term employment contract”)  à l’autre bout du monde dans le tourisme, mais n’avez pas de préférence sur la profession en particulier ?

Il est possible d’afficher toutes les offres dudit secteur et ce dans la ville ou l’Etat de votre choix, mais aussi dans tout le pays.

Autre plateforme intéressante pour trouver un job en Australie, il s’agit de https://www.gumtree.com.au/.

Prenez soin de bien préciser que vous recherchez un emploi puisqu’on y référence aussi des offres de voitures, de livres etc.

Les sites officiels

On vous suggère aussi de lorgner vers les sites dits “officiels” pour réussir à trouver un emploi en Australie.

Il y a notamment la plateforme jobsearch.gov.au sur laquelle paraissent les offres du service public dans ce pays.

Les sites pour l’emploi saisonnier

Si les activités bénévoles trouvent grâce à vos yeux, wwoof.com, permettant aux plus motivés de réaliser des travaux agricoles (“picking fruit” et “fruit packing”), en étant généralement hébergés par l’agriculteur qui propose l’offre.

A ceux désireux d’être rémunérés de manière conventionnelle pour leur participation à des travaux agricoles de natures diverses, la visite du site internet workaboutaustralia.com.au s’impose !

Rien ne vous empêche aussi de rechercher un moteur tel que Jora l’expression “Seasonal Jobs” pour faire remonter dans les résultats les opportunités d’emploi saisonnier, relativement abondantes dans les régions telles que le Western Australia, le Victoria et le South Australia.

Les journaux

Il peut en outre être intéressant de consulter les supports imprimés, qui rappelons nous étaient la solution principale pour la quête d’un emploi il y a encore deux décennies. Référez vous à la section Emploi , souvent qualifiée d’“Employment section” ou de “Help Wanted section“.

Parmi les quotidiens les plus populaires au Pays des Kangourous, on peut citer le Daily Telegraph et Herald Sun.

Les postes les plus recherchés par les recruteurs

Pour rapidement trouver du travail en Australie, il est préférable d’avoir des qualifications que convoitent les recruteurs.

Le gouvernement avait annoncé en 2019 les postes qui avaient du mal à être pourvus par les autochtones – en particulier dans certaines régions.

Ce sont notamment les professions de comptables, d’ébéniste, d’interprète, de spécialiste en marketing ou encore de préparateur en pharmacie.

Dans ce pays d’Océanie, d’autres types d’emplois trouvent les faveurs des étrangers.

Il y a par exemple le travail au pair, qui favorise l’apprentissage de l’anglais si les membres de la famille d’accueil sont bien anglophones.

Ce sont les métiers de l’hôtellerie et de la restauration  (barman, serveur, réceptionniste…), nécessitant pour les employeurs beaucoup de flexibilité et doivent en même temps répondre à un turn-over important.

Aux candidats à l’expatriation dotés de solides compétences linguistiques, on suggère la recherche d’offres d’opérateur de centre d’appel, assez fréquentes sur les Jobboards.

Se préparer à l’entretien d’embauche

Trouver du travail en Australie pour un Français est loin d’être impossible, toutefois il convient de se préparer à l’entretien d’embauche avec soin pour mettre toutes les chances de son côté.

Renseignez-vous sur l’entreprise qui souhaite vous donner une opportunité, cela vous démarquera sans doute de certains candidats négligents à cet égard. Si vous n’êtes pas considérablement à l’aise quand vous vous exprimez dans la langue de Shakespeare, imaginez les questions que l’on va vous poser et répétez à l’oral vos différentes réponses potentielles.

Que vous deviez passer l’entretien à distance ou en présentiel, faites en sorte d’avoir la tenue vestimentaire appropriée.

Rappel sur les visas et exigences administratives

Pour rester quelques mois voire plusieurs années dans ce pays, il est primordial de détenir un document qu’on appelle un VISA.

On en compte plusieurs dont le Working Holiday Visa ou Visa Vacances Travail, très populaires auprès des étrangers désireux de pouvoir s’installer dans le “Cinquième continent”.

On distingue également le Student Visa, permettant comme son nom l’indique d’étudier et de travailler en parallèle à temps partiel, et le Visa TSS (accordé pour 2 ou 4 ans), octroyé aux étrangers qui ont une entreprise sponsor et une offre d’emploi en Australie.

Par ailleurs, il est indispensable de solliciter le Tax File Number auprès de l’Australian Taxation Office, démarche qui a l’avantage de pouvoir être effectuée en ligne.

A noter qu’exercer certains métiers dans ce pays océanien implique quelques exigences administrations, nous songeons par exemple au suivi de la formation Responsible Service of Alcohol pour les personnes qui servent de l’alcool.

Articles récents :

Recevez nos derniers articles par mail :

En cliquant sur "Je m'abonne", vous acceptez notre politique de confidentialité.

Progressez facilement grâce à une formation
ultra-personnalisée
.
🇺🇸 🇬🇧

  • Des cours particuliers en visioconférence avec un professeur dédié.

  • Un accès illimité à une plateforme e-learning moderne et adaptative (niveau, métier…).

  • Un programme adapté à votre profil et à vos disponibilités créé par votre professeur.

  • Des formations éligibles aux financements CPF, Pôle Emploi, OPCOs, Régions, FNE…

  • Un coach pédagogique dédié, joignable 6j/7 pour vous conseiller et répondre à vos questions.

Je m’informe gratuitement

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire :

Formez-vous à l’anglais avec des professeurs en direct des États-Unis et d’Angleterre.
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2 pour valoriser votre CV.

cours banniere site anglais2

Inscrivez-vous ci-dessous pour :

Essayer gratuitement notre plateforme.
Simuler vos financements avec un conseiller.


Formez-vous à l’anglais avec des professeurs en direct des États-Unis et d’Angleterre.
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2.

cours banniere site anglais2

Inscrivez-vous ci-dessous pour :

Essayer gratuitement notre plateforme.
Simuler vos financements avec un conseiller.